Tous nos produits au CBD sont fabriqués en France et la livraison est GRATUITE

CBD ET ALCOOL : TOUT CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR

CBD et alcool : peut-on les consommer en même temps ?

Que vous soyez un consommateur de CBD régulier ou un consommateur occasionnel, vous vous êtes certainement déjà posé la question de savoir quels étaient les effets de ce mélange sur votre organisme.

Et peut-être même que vous l’avez déjà expérimenté sans vous en rendre compte ?

En effet, le CBD est de plus en plus présent dans nos routines bien-être. Il se décline même désormais sous différentes formes, jusqu’à des boissons alcoolisées allant de la bière au cocktail.

Mais, quels sont les effets du CBD et de l’alcool ?

Peut-on consommer du CBD et de l’alcool de manière simultanée ?

Ces 2 substances interagissent-elles entre elles?

Est-ce dangereux de consommer du CBD et de l’alcool simultanément ?

Le CBD aide-t-il à lutter contre la dépendance à l’alcool ?

En bref, faut-il se passer d’apéro quand on prend du CBD ?

Il existe peu d’études sur le sujet et les réponses sont nuancées.

Mais poursuivez votre lecture, nous allons vous en dire plus.

Les effets du CBD et de l’alcool

On consomme le CBD pour se détendre, tout comme un verre d’alcool.

Mais, contrairement à ce que l’on pourrait penser, les effets du CBD et de l’alcool sont diamétralement opposés.

Le CBD a des effets relaxants quand l’alcool donne, quant à lui, une fausse impression de détente.

Et oui, tout comme le tabac, l’alcool est, en fait, un excitant, contrairement au CBD.

Les actions de chacun sont donc totalement différentes sur notre organisme.

Les effets du CBD

Le CBD est une molécule issue du cannabis. Il appartient à la famille des cannabinoïdes. On l’appelle également cannabidiol.

Il est reconnu pour ses effets positifs sur l’organisme.

L’OMS ne considère d’ailleurs pas le CBD comme une drogue et le met même en avant pour

« ses propriétés neuroprotectrices (…), anxiolitiques, analgésiques, anti inflammatoires, anti asthmatiques, voire anti-tumoral ».

En effet, les études démontrent que le CBD :

  • agit sur le Système Endocannabinoïde en régulant et en protégeant l’organisme
  • possède des propriétés analgésiques, ce qui lui permet de réduire la douleur
  • renforce le système immunitaire
  • aide à lutter contre le stress et l’anxiété
  • préserve du stress oxydatif
  • lutte contre les troubles du sommeil
  • aide à la détente et à la relaxation
  • favorise la bonne humeur et la motivation

Le CBD n’a aucun effet secondaire, n’est pas psychotrope et n’entraîne aucune dépendance.

Les effets de l’alcool

On obtient l’alcool par fermentation de fruits, céréales ou racines riches en sucres.

Ainsi, on utilise, par exemple, le raisin pour le vin ou le cognac, la pomme pour le cidre, la pomme et la poire pour le calvados, l’orge pour la bière ou le whisky, la canne à sucre pour le rhum, la pomme de terre pour la vodka ou le riz pour le saké.

L’OMS considère toutefois l’alcool comme

« produit à potentiel addictif important », tout comme les drogues illicites.

Elle le classe comme une molécule cancérigène et responsable de certaines maladies chroniques comme celles du foie et du pancréas, des maladies cardiovasculaires, de l’hypertension artérielle, des maladies du système nerveux…

En effet, les études démontrent que l’alcool :

  • agit sur le cerveau, comme un narcotique
  • réduit les connexions neuronales
  • entraîne un sentiment d’euphorie, de détente et/ou d’excitation
  • entraîne un état de somnolence
  • ralentit les réflexes et la vigilance, ce qui augmente le temps de réaction
  • réduit le champ visuel
  • entraîne des pertes de mémoire et une baisse de la concentration
  • entraîne des troubles de l’élocution ainsi qu’une mauvaise coordination motrice

L’alcool a des effets secondaires négatifs, est psychotrope et entraîne une dépendance s’il est consommé de manière régulière et/ou excessive.

La consommation quotidienne de CBD ne représente donc aucun danger.

Par contre, la consommation quotidienne d’alcool est très nocive pour la santé.

Mais qu’en est-il d’une consommation simultanée de CBD et d’alcool ?

La consommation simultanée de CBD et d’alcool

CBD ALCOOL

Le mélange CBD/alcool est un mélange inhabituel mais peut-être l’avez-vous déjà fait sans le réaliser.

Repensez-y : une journée un peu plus stressante qu’à l’accoutumée vous a fait prendre quelques gouttes de CBD.

Puis, en rentrant le soir, pour vous changer les idées, vous invitez quelques amis à boire un verre…

Et voilà, vous avez consommé du CBD et de l’alcool presque de manière simultanée sans en avoir pris conscience.

D’autres se diront :

« Pourquoi ne pas profiter des effets relaxants du CBD et de l’alcool ? ». De surcroît, il existe désormais des boissons toutes prêtes, comme des cocktail au CBD ou de la bière au CBD. Facile, non ?

Mais il faut toutefois savoir, comme évoqué plus tôt, que ces 2 produits sont très différents.

En effet, l’alcool agit sur le système nerveux central, peut avoir des effets relaxants mais également stimulants.

Quant au CBD, à petite dose, il est peut-être revigorant mais, à forte dose, il a des effets sédatifs.

Vous allez alors nous dire qu’ils ont tous les deux des effets relaxants et que l’on peut donc penser que leur consommation simultanée décuplerait ces mêmes effets relaxants.

Et bien, peut-être, mais les désagréments de l’alcool, seront, eux-aussi, dans ce cas, décuplés.

Et oui, le CBD et l’alcool interagissent ensemble.

L’amplification des effets respectifs

On sait que l’alcool réduit les inhibitions et favorise un état de relaxation.

Le CBD peut avoir les mêmes effets en réduisant l’anxiété et en ayant des effets apaisant. Il améliore même le sommeil.

C’est ce que démontre en outre une étude publiée en janvier 2019 dans « The Permanente Journal ».

Mais, en consommant du CBD avec de l’alcool, les effets sont amplifiés avec une somnolence et une sédation accrue ainsi qu’un changement d’humeur et de comportement.

C’est d’ailleurs l’avis de James Giordano, Professeur en neurologie et biochimie au Georgetown University Medical Center.

Une autre étude, publiée déjà en 1979 dans la revue internationale « Psychopharmacology », a été réalisée sur 6 hommes et 4 femmes. Un premier groupe a reçu un placebo (glucose et jus d’orange), un second groupe, du CBD (200 mg de CBD et du jus d’orange), un troisième groupe de l’alcool (1g/kg, du jus d’orange et du glucose) et le dernier groupe du CBD et de l’alcool (200 mg de CBD, 1g/kg d’alcool et du jus d’orange).

Il ressort de cette étude que les groupes ayant consommé de l’alcool seul ou de l’alcool et du CBD ont présenté, notamment, des déficiences significatives au niveau moteur et psychomoteur, un trouble de la perception du temps et des réponses subjectives.

Toutefois, concernant le groupe ayant consommé du CBD et de l’alcool, son taux d’alcoolémie dans le sang était significativement plus bas que le groupe qui avait consommé de l’alcool seul, même si les déficiences de performances motrices et de perception du temps restaient les mêmes.

Il faut noter cependant que les altérations provoquées par la consommation d’alcool avec ou sans CBD n’apparaissent pas dans le cas de consommation de CBD seul.

L’alcool et le CBD interagissent donc l’un avec l’autre mais est-ce dangereux pour la santé ?

Est-ce dangereux de consommer du CBD et de l’alcool simultanément ?

Ce n’est donc pas la consommation du CBD qui pose problème, mais bel est bien la consommation d’alcool.

En effet, quand le CBD n’entraîne aucun effet secondaire, une consommation excessive d’alcool :

  • endommage les cellules
  • augmente le risque d’inflammations

Il augmente le risque de décès dus :

  • aux cancers de la bouche, du pharynx ou du larynx, de l’œsophage, du foie, du sein, du colon et/ou du rectum (39%),
  • aux maladies cardiovasculaires comme l’hypertension artérielle, l’angine de poitrine, la myocardiopathie, les troubles du rythme cardiaque ou AVC (24%),
  • aux maladies digestives comme la stéatose, la fibrose ou la cirrhose ainsi que l’hépatite, la gastrite, la pancréatite (16,5%),
  • à des accidents ou des suicides (13%)
  • ou encore d’autres problèmes de santé comme de l’hypoglycémie, la goutte, l’ostéoporose… (7,5%).

Ainsi, le CBD :

  • réduirait de moitié la neurodégénérescence
  • favoriserait le renouvellement cellulaire et la régénération cellulaire
  • agirait comme une protection de la stéatose hépatique (accumulation de graisse au niveau du foie)
  • réduirait le taux d’alcool dans le sang

Prenons l’exemple de cette étude menée sur des souris gavées à l’éthanol. Il en ressort que le CBD diminuerait les lésions hépatiques induites par l’éthanol.

En effet, certaines recherches démontrent que le CBD contrerait les effets négatifs de l’alcool et protégerait même de certains effets secondaires de l’alcool.

Cependant, il n’existe pas encore assez d’études poussées pour apporter une réponse précise sur les effets du CBD sur les dommages causés par l’alcool. D’autres études sont encore nécessaires mais les premiers résultats paraissent prometteurs.

Le CBD pourrait donc prévenir des dommages cellulaires et de certaines maladies provoquées par l’alcool.

Toutefois, une grande quantité d’alcool dans le sang entraîne une importante perte de contrôle moteur et des fonctions cognitives, effets que, le CBD n’atténuerait pas.

Le CBD aide-t-il à lutter contre la dépendance à l’alcool ?

CBD DEPENDANCE ALCOOL

Comme nous l’avons déjà évoqué dans notre série d’articles sur les addictions, le CBD soulagerait les addictions d’une manière générale.

Nous vous invitons, si ce n’est déjà fait, à lire notamment notre article « Le CBD peut-il aider à combattre l’addiction ».

En effet, même si les études sont effectuées sur des animaux et sont encore en cours, dans le cas de l’alcool, en plus de protéger l’organisme de ses effets néfastes, la consommation de CBD a un impact positif sur la dépendance à l’alcool ainsi que sa consommation en prévenant des rechutes.

En effet, il réduirait certains symptômes de la dépendance et du sevrage.

Il aiderait donc à réduire la consommation d’alcool, éliminerait les dépendances et préviendrait des rechutes.

De plus, la consommation de CBD atténue les souffrances dues au manque. Le sevrage de l’alcool peut alors se faire de façon plus sereine.

Dans ce cas, il convient de consommer l’alcool et le CBD séparément et de manière complémentaire.

En conclusion de tout ceci

La consommation simultanée de CBD et d’alcool ne semble pas dangereuse occasionnellement sur le court terme mais il en est tout autrement sur le long terme.

Même si des recherches sont encore nécessaires, le problème, ici, reste l’alcool.

Toutefois, nous avons vu que certaines recherches démontrent que la consommation de CBD et d’alcool peut être utile lorsqu’ils sont consommés séparément et de manière complémentaire pour les effets positifs du CBD sur l’alcool, à savoir que le CBD contrerait les effets de l’alcool et réduirait le taux d’alcoolémie.

Ce mélange pourrait donc être intéressant pour aider à combattre la dépendance à l’alcool.

Mais rappelez-vous que les effets du CBD et de l’alcool sont diamétralement opposés. Quand l’un agit sur le Système endocannabinoïde et procure de la détente, l’autre agit sur le cerveau en le stimulant.

En cas de consommation simultanée de CBD et d’alcool, il faut donc être très raisonnable et très prudent car les effets sont décuplés. Il est donc déconseillé également de prendre le volant après avoir consommé votre cocktail ou votre bière au CBD.

Consommer de l’alcool et du CBD séparément ou simultanément mais toujours avec modération comme toute boisson alcoolisée et occasionnellement ne devrait donc pas vous faire de mal.

Mais, répétons-le, soyez raisonnable et prudent.

Quelques petits conseils

La lecture de cet article n’a pas fait passer votre envie de consommer de l’alcool et du CBD ?

Alors, n’oubliez pas que :

« L’abus d’alcool est dangereux pour la santé »

Il faut donc le consommer avec modération.

Et gardez toujours à l’esprit que chaque personne est différente et que, aussi bien l’alcool que le CBD, ont des effets différents sur chacun.

De plus, en cas de fatigue ou de maladie, notre organisme est plus sensible.

Le plus important est donc d’écouter son corps et de respecter ses besoins.

Alors, assurez-vous de ne pas consommer trop d’alcool et de commencer avec de faibles doses de CBD, en n’oubliant pas, bien sûr, de comptabiliser les doses de CBD déjà prises dans votre journée.

Et, si vous avez la moindre inquiétude ou le moindre doute, n’hésitez pas à consulter votre médecin.

Vous trouverez le CBD dans notre boutique sous différentes formes.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager et à vous abonner à notre page Facebook pour être informé de la parution des prochains articles.

Maintenant que nous vous avons dit tout ce que l’on sait sur le sujet, c’est le moment de trinquer à votre santé !

Avec modération bien sûr et uniquement si vous avez plus de 18 ans !

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
CBD ALCOOL

Table des matières

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles récents